mardi 29 novembre 2016

VELOUTE DE CHAMPIGNONS, FOIE DE LOTTE ET HUILE DE HOMARD DE L'ILE DE GROIX


Besoin de se réchauffer? La soupe en cette saison est une valeur sûre. J'en fais pratiquement tous les deux jours, en variant à chaque fois les ingrédients. Si les légumes racine sont les grands gagnants de l'hiver, les légumineuses ont elles aussi une place de choix et les champignons sont les grandes vedettes de l'automne. Mais pas question de proposer une soupe triste. Outre le goût des ingrédients qui la composent, ceux que l'on rajoute, un peu comme un bonus sur le dessus, peuvent aussi tous changer! On n'hésite pas à rajouter de la fraîcheur (des herbes fraîches, des cébettes ciselées..), du croquant (noisettes ou amandes concassées, croûtons...), ou des produits plus surprenants comme ici du foie de lotte (le foie gras de la mer) et de l'huile de homard, de chez Groix & Nature. On apporte une petite touche iodée, originale et très festive... pour le plus grand plaisir de nos papilles!


On profite également de la nature flamboyante à l'automne pour faire de belles balades, pour s'attarder dans le jardin, faire quelques photos et apprécier les couleurs... Entre temps, le vent a tout balayé et nous avons passé quelques heures ce weekend à ramasser toutes les feuilles tombées... Les arbres sont maintenant tout nus, cela sent déjà l'hiver!









L'originalité de cette soupe, c'est le mélange de goûts... très "terre et mer". Côté terre j'ai utilisé un mélange de champignons : Des chanterelles grises, des pleurotes et des champignons de Paris. Si vous avec la chance de trouver des cèpes, c'est encore mieux! Mettez quelques champignons de côté pour la finition. Vous les poêlerez quelques minutes au beurre avant de les disposer sur le dessus de la soupe. Le bouillon est celui du pot-au-feu que j'ai cuisiné il y a quelques jours. Je l'ai laissé refroidir pour pouvoir le dégraisser. Vous pouvez aussi utiliser un cube que vous diluerez dans de l'eau chaude.
Quant-au côté mer, la soupe est relevée grâce au foie de lotte, et à cette délicieuse huile de homard qui nous vient de l’île de Groix (Morbihan). Élaborée à partir de homard bleu, d'huile de pépins de raisin et d'aromates, elle sublime le goût de nombreux plats (pâtes aux fruits de mer, carpaccios de St Jacques, poissons cuits ou crus...). Une valeur sûre!









Velouté de champignons, foie de lotte et huile de homard

Pour 6 personnes

  -  750 g de champignons des bois
  -  2 échalotes
  -  20 g de beurre
  -  2 c. à soupe d'huile d'olive
  -  75 cl de bouillon de bœuf
  -  20 cl de crème liquide
  -  100 g de foie de lotte
  -  1 filet d'huile de homard
  -  Quelques herbes fraîches pour la finition
  -  Sel, poivre

1. Nettoyez les champignons et rincez-les rapidement sans les laisser tremper. Détaillez les plus gros en lamelles. Pelez et émincez les échalotes.
2. Faites chauffer le beurre et l'huile dans une cocotte et mettez les échalotes à revenir 5 minutes, sans coloration. Ajoutez les champignons et faites-les rissoler une dizaine de minutes. Salez, poivrez, mouillez avec le bouillon. Portez à ébullition et laissez mijoter 15 minutes.
3. Mixez longuement la soupe puis ajoutez la crème. Mélangez et réchauffez sur feu doux sans laisser bouillir. Rectifiez l'assaisonnement si besoin.
4. Versez la soupe dans des assiettes creuses ou dans des bols. Parsemez de copeaux de foie de lotte et arrosez d'un filet d'huile de homard, décorez de quelques herbes. Servez et dégustez aussitôt.

12 commentaires:

  1. Quel merveilleux velouté! Si savoureux. J'adore l'automne...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Une association à laquelle il fallait penser ! J'ai déjà vu cette huile, mais jamais goûté; il faut que je mette ça au programme de l'été prochain !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'huile en question peu servir dans de nombreux plats...et quelques gouttes suffisent!
      Bises

      Supprimer
  3. Magnifique ! Je ne connaissais pas l'huile de homard, à tester donc !

    RépondreSupprimer
  4. Hummm !! il donne bien envie ce velouté !!
    Justement j'ai acheté du foie de lotte pour en faire en terrine, mais ici vous le faites juste poêlé ?? Il n'y a pas d'indication ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michèle! Le foie de lotte est en terrine, donc déjà cuit. Je me contente de quelques lamelles sur le dessus de la soupe (comme on pourrait le faire avec du foie gras d'ailleurs)...

      Supprimer
  5. Tout me plaît dans ce billet !!! Aux couleurs de l'automne, c'est un régal !!!
    Très bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Martine, bonne fin de semaine également :)

      Supprimer